NOTRE VISION

Les thérapies complémentaires au sein de l’Ekilibre !

Cette notion de thérapie complémentaire est une notion chère à l’Ekilibre. Notion incarnée et portée, par Frédérique Klopp, la fondatrice et directrice de l’école. Complémentaire cela veut bien dire « s’ajouter pour compléter ». C’est la base de notre approche : des thérapies complémentaires pour apporter du mieux sans jamais exclure, pour associer de nouvelles disciplines dans un seul et même but : toujours plus de mieux-être.

Cette complémentarité, Frédérique l’a vécue de son temps en Suisse, où les deux approches thérapeutiques (médecine traditionnelle et thérapie complémentaire) avancent de pair pour œuvrer ensemble à ce qu’ils appellent la médecine moderne. Dans ce duo, chacun sa place :

Quand les thérapies complémentaires viennent accompagner des thérapies traditionnelles fortes mais indispensables (ex : chimiothérapie) pour soulager

Quand les thérapies complémentaires apportent une solution naturelle au traitement de maux bénins (exemple : rhume)

Et une chose est sûre : elles contribuent à chaque fois, à une hygiène de vie plus équilibrée, alors on aurait tort de s’en priver !

Complémentaire c’est aussi autre chose que parallèle, alternative, non conventionnelle,… Nous ne sommes d’aucune mouvance, d’aucune chapelle, nous sommes indépendants et curieux de toutes les thérapies autour du bien-être.

L’apprenant au sein de l’Ekilibre !

L’accompagnement des apprenants

Tout comme l’Ekilibre n’est pas une école comme les autres, l’apprenant au sein de l’Ekilibre n’est pas un élève comme un autre ! Nous sommes à ses côtés et nous prenons particulièrement soin de lui de son entrée à sa sortie de l’école et même par la suite…

Dans le même registre que la responsabilité de la personne en consultation, l’école considère avoir une réelle responsabilité vis-à-vis des apprenants. Chaque entrée à L’Ekilibre fait donc l’objet, au préalable, d’un échange sur ce qui amène chacun sur le chemin du bien-être. Prise de conscience, volonté de mouvement, saturation, inspiration, bouée de sauvetage, … Nous sommes tous animés par un parcours de vie différent qui nous amène ici, là et maintenant. Cet « ici et maintenant » qui est tout sauf anodin car il agit sur la capacité de réception, d’investissement, d’analyse, d’autonomie, … des uns et des autres.

Il est donc à notre sens primordial de le prendre en compte pour accompagner au mieux chaque personne désirant entrer sur le chemin du bien-être. Chacun y a sa place et l’école a la responsabilité de créer les conditions acceptables pour chacun.

C’est pourquoi, nous ouvrons, pour chaque entrant, un dossier confidentiel de l’apprenant que nous mettons à disposition uniquement du corps intervenant.

Il permet à la fois d’accompagner de manière ad hoc chaque personne dans son apprentissage et de pouvoir faire un état d’avancement au fur et à mesure de l’apprentissage. Et parce que nous sommes tous en évolution constante, nous animons une fois par an (ou deux) un entretien individuel personnalisé, sur la base de ce dossier confidentiel pour toujours mieux s’adapter à votre capacité de réceptivité

Apprendre à être thérapeute

Nous considérons aussi, que nous sommes responsables du professionnalisme des thérapeutes que nous diplômons au sein de l’école. Nous formons des experts d’une discipline mais nous formons aussi les thérapeutes de demain qui s’adresseront à de « vraies personnes ». Et être thérapeute cela s’apprend ! Nous y apportons beaucoup d’importance. Des temps sont organisés au cœur de chaque cursus professionnalisant pour aider l’élève à devenir le meilleur thérapeute possible. Un travail dans la posture et l’approche, mais aussi beaucoup plus concrètement dans l’accompagnement aux premiers pas professionnels (choix du statut, réglementation, déontologie, comptabilité,…).

Chaque cursus long inclus :

1

Un atelier sur la posture du thérapeute

Objectif : savoir être dans une posture d’écoute, d’empathie et de bienveillance en comprenant les processus mentaux d’une personne et son langage non verbal.
2

Des ateliers transdisciplinaires

L’objectif est double : comprendre la dynamique systémique du bien-être et savoir apporter une réponse adaptée au contexte de réceptivité de la personne en consultation.
3

Des temps de médiation pour débuter certains cours

Objectif : savoir être dans le temps présent et être pleinement réceptif aux enseignements.
4

Des minutes philosophiques pour débuter d'autres cours

Objectif : s’approprier l’état d’esprit du bien-être.
5

Un temps d’échange avec un psychologue pendant le parcours de formation

Objectif : savoir dépasser ses croyances limitantes.
6

La mise à disposition d’un module “incarner le bien-être”

Objectif : mettre en situation le bien-être dans notre rapport de tous les jours avec soi, avec les autres et avec son environnement.